Basketball féminin amateur en France entre 2007 et 2008

Sous la Fédération Française de Basketball (FFBB), le basket féminin en France niveau amateur a commencé en deuxième division, mieux connue sous le nom Nationale Féminine 1 (NF1).

Cette division est le deuxième niveau le plus élevé du basketball féminin. Le terme amateur est utilisé pour décrire ce championnat, car les équipes jouent seulement une fois par semaine, généralement les samedis.

La saison s'étend sur 30 rencontres, et les clubs les plus riches de cette division ont à plein temps des joueuses professionnelles dans leur effectif. Ces joueuses ont tendance à travailler pour le club en tant qu'entraîneuses pour les autres équipes ou pour la communauté en réalisant des formations.

Bien que le nombre de joueuses professionnelles augmente chaque année, la majeure partie d'entre elles sont des étudiantes (jeunes joueuses de moins de 18 ans, qui sont à l'université ou qui suivent des formations supérieures) ou des amateurs qui exercent une autre profession en dehors du basket-ball.

Les équipes de la NF1 prennent part à la coupe de France au côté des clubs professionnels de la Ligue Féminine de Basketball. La deuxième ligue amateur de basketball féminin en France est la Nationale Féminine 2 (NF2).

Dans la perspective d'aider les équipes à réduire les frais de voyage, les 56 clubs de cette division sont répartis en quatre groupes de 14 équipes. Les matchs se déroulent normalement les samedis.

La saison précédente, la FFBB a introduit une nouvelle loi pour les clubs de la Ligue Française de Basketball : à partir de la saison 2008-2009, les secondes équipes de ces clubs doivent se retrouver dans cette division. Les clubs comme Aix-en-Provence, Bourges, Montpellier, Tarbes et USVO avaient déjà élaboré des programmes, disposaient de jeunes équipes bien entraînées issues de leurs centres de formation et étaient parvenus à se maintenir pendant la dernière saison. Mondeville n'a pas été aussi chanceuse et a été reléguée en NF3 au cours de ladite saison, tandis que Villeneuve-d'Ascq a été promue en division supérieure.

La FFBB a créé en 2004 une version amateur de la coupe de France pour les clubs de division inférieure en commençant par celle-ci.

En plus des secondes équipes de la Ligue Française de Basketball, la CFBB (dont le sigle sera défini ci-dessous) dispose de joueuses talentueuses de 15 ou 16 ans qui jouent également dans cette ligue. Bien que l'équipe championne de chaque groupe soit promue en NF1, quatre équipes de chaque poule sont reléguées en division inférieure à la fin de la saison.

La CFBB (Centre Fédéral de Basketball) est une équipe de jeunes basketteuses qui est basée à l'Institut National du Sport et de l'Éducation Physique (INSEP) de Paris. Les joueuses rejoignent la CFBB à l'âge de 15 ans et y restent pour trois ans. Durant la première année, elles jouent en NF2, et si elles choisissent de continuer leur formation de basketball, elles joueront en NF1 les deux années qui suivent. Étant donné que c'est un groupe de développement national, leurs équipes présentes en NF1 ou en NF2 ne peuvent être ni promues ni être reléguées vers les autres niveaux du championnat de basket féminin en France.